COLLECTIF « CITOYENS POUR LE CLIMAT »

Automne 2018. La prise de conscience des citoyens est plus forte que jamais. L’urgence climatique résonne à l’intérieur de chacun.

Genèse du mouvement

Face à une succession d’événements déclencheurs (catastrophes naturelles en 2018, démission de N. Hulot, message d’alerte de l’ONU, rapport du GIEC, etc), partout en France et dans le monde, des initiatives sont déployées en faveur de la préservation de l’environnement, du climat et de la biodiversité.

Las de l’inaction et de l’inefficacité des politiques, conscients de l’urgence absolue de la situation et que la stratégie ‘des petits pas’ ne suffira pas, les citoyens* veulent agir.

Notre mouvement est né spontanément de cet élan, et souhaite transformer cette prise de conscience en révolution écologique & pacifique.

« Héritiers de la vie sur Terre et acteurs de notre destin »

Définition du collectif « Citoyens pour le Climat »

Citoyens pour le Climat est une initiative citoyenne, autonome et auto-gérée.

Citoyens pour le Climat est un collectif citoyen pour la sauvegarde du climat et de la biodiversité, à but non lucratif.

« Créé, géré et animé par les citoyens et pour les citoyens »

Raison d’être du mouvement « Citoyens pour le Climat »

Citoyens pour le Climat est né pour répondre au besoin de la société civile de se fédérer et de se structurer, car elle a la volonté d’agir en faveur de l’écologie, du climat et de la biodiversité.

Les objectifs du mouvement Citoyens pour le Climat sont :

1/ De rassembler les citoyens autour d’un objectif commun : préserver le climat, protéger la biodiversité et in fine sauver le vivant.

« Ensemble, on est plus fort et on va plus loin ! »

Citoyens pour le Climat entend favoriser l’émergence d’actions collectives, et amplifier l’impact des actions individuelles des citoyens.

2/ De permettre aux citoyens de mener toute sorte d’actions coordonnées en faveur de cet objectif commun.

Pour parvenir à ces objectifs, Citoyens pour le Climat a vocation à développer des outils et des solutions concrètes et adaptées, regroupés selon 3 axes complémentaires :

  ​1. La sensibilisation et la communication :

>> Informer de manière fiable les citoyens de tous âges afin d’élever leur niveau de conscience sur les enjeux écologiques.

>> Communiquer et promouvoir les idées développées, les actions mises en œuvre par les citoyens, dans les médias, sur les réseaux sociaux, etc.

>> Etre visible pour faire entendre la voix des citoyens et peser sur les décisions politiques locales, nationales et internationales.

2. La coordination / convergence :

>> Regrouper tous les citoyens qui ont envie de penser, d’agir et de créer pour mutualiser et coordonner leurs démarches.

>> Recevoir et agréger les idées et les préoccupations des citoyens pour transformer ces dernières en actions massives et efficaces.

>> Faire converger les différentes démarches pour les rendre plus lisibles, plus visibles, et leur donner plus d’impact.

3. La compétence en matière d’organisation d’actions :

>> Mettre à disposition des citoyens des outils efficaces pour communiquer, s’organiser et mettre à profit leurs compétences.

>> Faciliter, proposer aux citoyens des actions multiples et variées, au niveau individuel ou collectif, local ou national.

Citoyens pour le Climat est un « instrument de mise en œuvre » des volontés et des idées émanant des citoyens en actions collectives et structurées.

C’est un « point de rencontre » (ou « Hub ») pour octroyer structure, assistance technique, juridique, logistique, etc, et visibilité médiatique aux initiatives écologiques des citoyens. Citoyens pour le Climat est un “boosteur” et un “facilitateur”.

Son but est que les citoyens communiquent, se regroupent, et s’organisent d’eux-mêmes, par eux-mêmes, selon leurs idées, leurs volontés et leurs emplois du temps … tout en bénéficiant de l’intelligence d’un réseau humain structuré, autoalimenté et capable de mener des actions massives.

« Ainsi informés, regroupés et structurés, les citoyens pourront faire entendre efficacement leur voix et seront à même de peser sur des décisions politiques,            et sur des pratiques industrielles, agricoles ou financières                                            qui comportent un enjeu écologique »

Ethique / Philosophie du mouvement :

Citoyens pour le Climat est un mouvement ouvert, large et hétéroclite, au sein duquel peuvent cohabiter des opinions différentes, dans la mesure où elles sont portées par des citoyens qui ont une volonté commune d’agir pour préserver l’environnement, le climat et la biodiversité.

Il est le fruit d’une initiative citoyenne pacifique et bienveillante. Il fonctionne de manière démocratique.

Citoyens pour le Climat est un mouvement qui se veut autonome et indépendant. Il est porté par et pour les citoyens, et n’est rattaché à aucun mouvement politique, syndical, religieux ou associatif, ni à aucune entreprise privée. Il n’est ni partisan, ni dogmatique.

Citoyens pour le Climat a vocation à être le plus large et fédérateur possible, afin de permettre aux citoyens d’agir de manière groupée pour que leur voix soit entendue. ‘Citoyens pour le Climat’ ne veut pas se substituer aux autres organisations engagées dans la défense des causes écologiques, mais agir de concert avec ces dernières lorsqu’ elles poursuivent des objectifs communs à ceux du mouvement.  

La solidarité et la lutte contre les inégalités face aux conséquences du réchauffement sont des objectifs de justice climatique poursuivis et soutenus par CPLC. Le consentement du plus grand nombre à l’effort de transition est en effet conditionné par son acceptabilité, c’est pourquoi  CPLC considère que la justice climatique et donc la justice sociale  sont des  conditions sine qua non à la réussite de nos objectifs pour le climat.

Tout citoyen agissant dans le cadre de ‘Citoyens pour le Climat’ le fait de manière volontaire, à titre individuel et sous sa propre responsabilité.

« Charte d’engagement de Citoyens pour le Climat envers les citoyens » 

Toutes les idées qui visent directement à sauvegarder le climat ou la biodiversité sont accueillies avec bienveillance et trouvent leur place dans le mouvement.

La capacité à fédérer est la force du mouvement. C’est pour cette raison que ‘Citoyens pour le Climat’ s’engage à ne pas prendre parti “au nom des citoyens” qui en sont membres sur des idées clivantes, qu’elles soient politiques ou idéologiques, et à privilégier l’usage de la consultation démocratique.

CPLC privilégiera les initiatives et actions qui respectent les réglementations et législations en vigueur. CPLC considère cependant que les motivations éthiques de nos objectifs et l’état actuel des réglementations ou leurs évolutions peuvent nous amener à dépasser le cadre de la législation et à promouvoir toutes sortes d’initiatives, si elles sont non violentes. 

L’engagement au sein de Citoyens pour le Climat est individuel, libre, volontaire et personnalisable : chacun s’y implique en fonction des compétences et du temps qu’il souhaite mettre à disposition de la cause commune.  

Citoyens pour le Climat a conscience que sa congruence est essentielle pour que le mouvement soit crédible, perdure et atteigne son objectif. Chacun veille à y agir en toute transparence, bienveillance et à ne pas faire primer son intérêt personnel ou celui d’une organisation quelconque.

ANNEXES

**Axes de développement du mouvement à l’international.

Ce mouvement a également pour objectif de se développer à l’international.Des relations et travaux avec d’autres pays sont déjà en cours …

**Typologie d’actions citoyennes pouvant être « boostées » par ‘Citoyens pour le Climat’

Citoyens pour le Climat engage l’ensemble des citoyens à rejoindre la plate-forme, que ce soit …

… pour devenir l’initiateur d’une action,

… pour devenir bénévole et participer à une action en cours d’organisation,

… ou simplement pour faire savoir que vous adhérez à une ou plusieurs actions et donner du poids à votre avis !

Cette liste n’est pas exhaustive, elle se veut « inspirante »…

Lobbying institutionnel :

>> Faire modifier la constitution en faveur de l’écologie

>> Organiser un référendum sur une question précis

Lobbying politique :

>> Influencer les décisions politiques pour promouvoir la préservation de notre bien commun.

>> Présenter des amendements à ajouter aux lois.

>> Rappeler aux représentants politiques (élus, gouvernement) qu’ils doivent agir dans l’intérêt général, écouter la population et lui rendre des comptes

Lobbying industriel :

>> Actions de boycott.

>> Former et assister la population à éviter les emballages

Lobbying financier :

>> Actions en faveur du désinvestissement dans les énergies fossiles

>> Actions en faveur de l’investissement dans les process durables

Actions de communication / démonstration / regroupement de la population :

>> Marches pour le climat

>> Actions de nettoyage locales ou nationales

Actions locales en faveur de la mutualisation des ressources :

>> Organisation locales pour partage de voiture, de congélateur

>> Création de potager bio partagés par les citoyens / mise en place d’AMAP* Note : par “citoyen”, on entend ici “citoyen du monde”, personne préoccupée par le devenir du Vivant sur Terre.